" II y a une forme de légèreté et de grâce dans le simple fait d'exister,
au-delà des occupations, au-delà des sentiments forts, au-delà des engagements,
et c'est de cela que j'ai voulu rendre compte.

De ce petit plus qui nous est donné à tous :
le sel de la vie".

 

 

sel

 

livre4   Peut-être suis-je plus un" bec sucré" que salé, ou est-ce l'effet magique du taxotère qui m'oblige à un régime sans sel ... Mais je n'ai pas eu le coup de coeur que ce style de livre me procure habituellement.

L'accumulation de ces petits bonheurs de la vie ne m'est bien sûr pas apparue indigeste mais...

 

"C'est comme une drogue, je continue."   p 43

 

non, pour moi, le bonheur se goûte moins comme une drogue que comme une madeleine proustienne, une "gorgée de bière" à la Delerm, ou  un "Bonheur du jour" quotidien à la Séraphine...

 

        http://bonheurdujour.blogspirit.com/ 

 

Après cette incommensurable liste de ce qui fait "le sel de sa vie", j'ai apprécié le dernier chapitre "Tournons la page" où l'esprit se repose , où le jeu de l'énumération démesurée fait place au   je   "Profondément je".

 

 

""Je" n'est pas seulement celui qui pense et qui fait mais celui qui ressent et éprouve selon les lois d'une énergie souterraine sans cesse renouvelée. S'il était totalement dénué de curiosité, d'empathie, de désir, de la capacité de ressentir affliction et plaisir, que serait ce "je" qui par ailleurs pense, parle et agit ?"

                                                                                                   F. Héritier    p 84

 

 

A l'heure où, en congé de longue maladie,  je suis plus dans le ressentir que dans l'agir, je puise en effet dans mon "énergie souterraine"  la force d'avancer moi-même en profondeur...

 

"au-delà des définitions extérieures que l'on peut donner de moi, de l'apparence physique, du caractère donné dans les grandes lignes, des rapports entretenus avec autrui, des occupations professionnelles et personnelles, des liens familiaux et amicaux, de la réputation, des engagements, des réseaux d'appartenance, au-delà de ces définitions sans doute justes mais aussi construites et trompeuses."

 

 

bj_15

 

 

 

 Aujourd'hui, le "sel de ma vie" ...

Rester au chaud  alors qu'il pleut dehors,   finir le livre  de Brigitte Giraud "J'apprends" , déguster à midi le chou rouge que mon chouchou a cuisiné,   visionner  la dernière émission de Frédéric Lopez, "La parenthèse inattendue",   et puis poursuivre l'écriture du "cahier rose" que j'emporterai en décembre à l'hôpital et où je copie les mots qui aideront à soulager les maux...

 

 

 

chemin_e

 

 

Et pour vous, ce sera quoi ?

 

 

 bwe_11